Actu mond – Michel Zecler dit que les policiers l’ont approché dans la rue depuis son agression

Invité dans Touche pas à mon poste sur C8 mardi 23 février 2021, le producteur Michel Zecler s’est confié à cœur ouvert sur son quotidien depuis l’agression qu’il a subie aux mains de plusieurs policiers dans le 17e arrondissement de Paris . Dans la rue, certains agents qui le reconnaissent n’hésitent pas à l’approcher.

La vidéo d’une violence incroyable avait fait le tour des réseaux sociaux. Le 21 novembre 2020, Michel Zecler a été tabassé par la police dans le 17e arrondissement de Paris, et filmé par des caméras de vidéosurveillance dont les images avaient été dévoilées par les médias Loopsider. Plus de trois mois après cet attentat, qui a relancé le débat sur les violences policières, l’émotion du producteur reste palpable. Mardi 23 février 2021, il était invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, sur C8. A cette occasion, l’homme qui est particulièrement connu pour avoir coproduit la tournée Golden Age of French rap a évoqué son quotidien, ce qui est loin d’être une évidence. Il a notamment révélé que certains policiers le reconnaissent dans la rue. «Même avec le masque», a-t-il dit, bien qu’il «essaie de se camoufler». Lorsque les agents s’adressent à lui, ils lui demandent souvent: «C’est vous?», A-t-il révélé avant d’ajouter: «Après, une petite discussion commence».

Lorsque Michel Zecler croise la route des policiers, plusieurs émotions se mélangent. « As-tu peur quand ils t’approchent maintenant? » Demanda Cyril Hanouna. Et il a répondu: « Il se passe encore quelque chose. C’est vraiment à l’intérieur de votre corps. Vous ressentez une petite pression, une petite chose qui n’est pas normale après tout. » Pour se protéger, il « préfère rester dans les zones où il y a des caméras », a-t-il dit.

Dans une tentative de se reconstruire, Michel Zecler a expliqué qu’il « [avait] été aidé ». « Le corps a-t-il récupéré plus vite que la tête? » A demandé l’animateur de l’émission. Le producteur de musique le confirme: « Je pense que oui. C’est toujours compliqué mais on fait que ça se passe bien. » Depuis son attaque, ses nuits ne sont pas très reposantes: «Tu vois que je suis fatigué? J’ai un peu de mal», dit-il. Et Michel Zecler conclut: « C’est pour ça que je suis suivi. J’ai compris que tout seul ça pouvait être compliqué, je pense que j’en ai besoin. Ce n’est pas facile. J’essaye de le combattre, mais seul c’est vraiment difficile. Je me sens tellement bien de pouvoir tout laisser aller. « 

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Présence certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266 – Un site du groupe Prisma Media (G J Network)

Ref: https://www.femmeactuelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *