Actu mond – Véhicules commerciaux: Daimler fera également construire à l’avenir des moteurs de camions par Cummins

Daimler Truck souhaite travailler avec le fabricant de moteurs américain Cummins sur des moteurs de camions de poids moyen. Les deux sociétés ont signé une lettre d’intention à cet effet, comme elles l’ont annoncé mardi. Ainsi, à partir de la seconde moitié de la décennie, Cummins fournira les moteurs des camions moyens. Ils seront également utilisés dans les bus Daimler.

L’entreprise américaine reprendra ensuite la production dans les locaux de l’usine Daimler de Mannheim et vendra des moteurs à d’autres clients à partir de là. À Mannheim, plus de 4800 employés travaillent actuellement dans la production de moteurs et de composants.

Le contexte du partenariat réside dans les normes d’émissions plus strictes, a déclaré un porte-parole de Daimler. « Avec la conversion à l’Euro VII, nous aurions dû investir des fonds considérables dans le développement ultérieur de nos moteurs de poids moyen », a déclaré Martin Daum, 61 ans, directeur de Daimler Truck. Cet argent sera désormais gratuit pour les investissements dans des technologies sans émissions.

Moins de 1 000 employés dans le monde sont concernés, dont plusieurs centaines à Mannheim, a indiqué le porte-parole. Le but de l’accord est de conserver les emplois. L’accord de coopération devrait être élaboré dans les mois à venir et entrer en vigueur dans la seconde moitié de la décennie. À long terme, Daimler ne construira plus de moteurs pour les camions de poids moyen d’environ 8,5 à 16 tonnes, mais les achètera à Cummins. Entre autres, le modèle Atego est affecté.

Les deux sociétés ont également annoncé qu’elles examineraient une coopération stratégique plus large et rechercheraient des synergies possibles, par exemple avec des composants de transmission ou de système moteur. Daimler s’en tient à la production de moteurs pour poids lourds.

Le groupe Daimler se sépare, la filiale de véhicules utilitaires Daimler Truck AG doit entrer en bourse cette année. Étant donné que les services financiers et de mobilité sont répartis entre le camion et le constructeur automobile en même temps, le groupe se composera à l’avenir de deux sociétés indépendantes. Grâce à sa forte position aux États-Unis avec sa filiale Freightliner, Daimler est le leader mondial du marché des camions, mais a récemment perdu des parts de marché en Europe et est également confronté à la hausse des coûts.

Ref: https://www.manager-magazin.de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *