Actu mond – Provident Financial plc (LON: PFG) Un P / E modéré pourrait signaler une opportunité

Le ratio cours / bénéfice (ou «P / E») de Provident Financial plc (LON: PFG) de 19,9x pourrait donner l’impression d’un achat en ce moment par rapport au marché du Royaume-Uni, où environ la moitié des entreprises ont Les rapports P / E supérieurs à 24x et même les P / E supérieurs à 48x sont assez courants. Cependant, il n’est pas sage de prendre le P / E à sa valeur nominale, car il peut y avoir une explication pour laquelle il est limité.

Provident Financial a connu des difficultés ces derniers temps car ses bénéfices ont diminué plus rapidement que la plupart des autres sociétés. Le P / E est probablement faible parce que les investisseurs pensent que cette mauvaise performance des bénéfices ne va pas du tout s’améliorer. Vous préférez de loin que l’entreprise ne saigne pas ses bénéfices si vous croyez toujours en l’entreprise. Ou à tout le moins, vous espérez que la baisse des bénéfices ne s’aggrave pas si votre plan est de récupérer des actions pendant qu’elles sont en disgrâce.

Si vous souhaitez voir ce que les analystes prévoient pour l’avenir, vous devriez consulter notre rapport gratuit sur Provident Financial.

Il y a une hypothèse inhérente qu’une entreprise devrait sous-performer le marché pour que les ratios P ​​/ E comme celui de Provident Financial soient considérés comme raisonnables.

Pour commencer, la croissance du bénéfice par action de la société l’année dernière n’a pas suscité d’enthousiasme, car elle a enregistré une baisse décevante de 46%. Les trois dernières années ne sont pas non plus belles car la société a réduit son BPA de 90% au total. Par conséquent, il est juste de dire que la croissance des bénéfices a récemment été indésirable pour l’entreprise.

En ce qui concerne les perspectives, les trois prochaines années devraient générer une croissance de 43% par an selon les neuf analystes qui surveillent la société. Cela semble être sensiblement plus élevé que les prévisions de croissance de 20% par an pour l’ensemble du marché.

À la lumière de cela, il est étrange que le P / E de Provident Financial se situe en dessous de la majorité des autres entreprises. Apparemment, certains actionnaires doutent des prévisions et acceptent des prix de vente nettement inférieurs.

En règle générale, nous vous déconseillons de trop lire les ratios cours / bénéfices lors du règlement des décisions d’investissement, même si cela peut révéler beaucoup de choses sur ce que les autres acteurs du marché pensent de l’entreprise.

Notre examen des prévisions des analystes de Provident Financial a révélé que ses perspectives de bénéfices supérieures ne contribuent pas à son P / E autant que nous l’aurions prédit. Lorsque nous voyons de bonnes perspectives de bénéfices avec une croissance plus rapide que celle du marché, nous supposons que les risques potentiels sont ce qui pourrait exercer une pression significative sur le ratio P / E. Il semble que beaucoup anticipent en effet une instabilité des bénéfices, car ces conditions devraient normalement stimuler le cours de l’action.

De plus, vous devriez également en savoir plus sur ces 2 signes avant-coureurs que nous avons repérés avec Provident Financial (dont 1 qui nous met un peu mal à l’aise).

Si vous n’êtes pas sûr de la solidité des activités de Provident Financial, pourquoi ne pas explorer notre liste interactive d’actions avec des fondamentaux commerciaux solides pour d’autres sociétés que vous avez peut-être manquées.

Cet article de Simply Wall St est de nature générale. Il ne constitue pas une recommandation d’achat ou de vente d’actions et ne tient pas compte de vos objectifs ou de votre situation financière. Nous visons à vous apporter une analyse ciblée à long terme basée sur des données fondamentales. Notez que notre analyse peut ne pas prendre en compte les dernières annonces de sociétés sensibles aux prix ou les informations qualitatives. Simply Wall St n’a pas de position sur les actions mentionnées. Avez-vous des commentaires sur cet article? Préoccupé par le contenu? Contactez-nous directement. Vous pouvez également envoyer un e-mail à l’équipe éditoriale (at) simplementwallst.com.

Dans la session de marché actuelle, Square Inc. (NYSE: SQ) se négocie à 271,77 $, après une baisse de 1,73%. Cependant, au cours du mois dernier, le stock a augmenté de 29,91% et, l’année dernière, de 252,68%. Les actionnaires pourraient être intéressés de savoir si l’action est surévaluée, même si la société ne fonctionne pas à la hauteur de la session en cours. En supposant que tous les autres facteurs sont maintenus constants, cela pourrait se présenter comme une opportunité pour les actionnaires qui tentent de tirer profit du cours plus élevé de l’action. Le titre est actuellement en dessous de son sommet de 52 semaines de 4,03%. Le ratio P / E mesure le cours actuel de l’action par rapport au bénéfice par action de la société. Il est utilisé par les investisseurs à long terme pour analyser la performance actuelle de la société par rapport à ses bénéfices passés, ses données historiques et des données de marché agrégées pour l’industrie ou les indices, tels que S&P 500. Un P / E plus élevé indique que les investisseurs s’attendent à ce que la société soit performante mieux à l’avenir, et le stock est probablement surévalué, mais pas nécessairement. Cela montre également que les investisseurs sont prêts à payer actuellement un cours plus élevé, car ils s’attendent à ce que la société se comporte mieux au cours des prochains trimestres. Cela conduit les investisseurs à rester optimistes quant à la hausse des dividendes à l’avenir. Voir plus de revenus sur SQ Selon la phase particulière d’un cycle économique, certaines industries obtiendront de meilleurs résultats que d’autres. Comparé au ratio P / E global de 81,99 dans le secteur des services informatiques, Square Inc. a un ratio P / E plus élevé de 412,79. Les actionnaires pourraient être enclins à penser que Square Inc. pourrait mieux performer que son groupe industriel. Il est également possible que le stock soit surévalué. Le ratio cours / bénéfice n’est pas toujours un bon indicateur de la performance de l’entreprise. En fonction de la composition des bénéfices d’une entreprise, les investisseurs peuvent devenir incapables d’obtenir des informations clés à partir des bénéfices de fuite. Voir plus de BenzingaCliquez ici pour les transactions d’options de BenzingaEarnings Aperçu: Actions de technologie de l’information Square10 avec alertes d’options inhabituelles dans la session d’aujourd’hui © 2021 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseils en investissement. Tous les droits sont réservés.

Historiquement, relativement peu d’actions ont été gagnantes. Mais ces cinq sociétés partagent toutes deux caractéristiques de premier plan.

Une force imparable s’empare de nos marchés financiers. Mais la plupart des Américains ne verront pas ce qui se passe avant qu’il ne soit trop tard. Voici ce qui s’en vient.

Le secteur de la technologie comprend des entreprises qui vendent des biens et des services dans les domaines de l’électronique, des logiciels, des ordinateurs, de l’intelligence artificielle (IA) et d’autres industries liées aux technologies de l’information (TI). Le secteur comprend des entreprises possédant les plus grandes capitalisations boursières au monde, telles que Apple Inc. (AAPL), Microsoft Corp. (MSFT) et Amazon.com Inc. (AMZN). Les actions technologiques, représentées par le Technology Select Sector SPDR ETF (XLK), ont surperformé le marché dans son ensemble.

L’action Square (SQ) publie ses résultats cette semaine mardi après la clôture. SQ est actuellement au-dessus des moyennes mobiles de 21 jours, 50 jours et 200 jours et montre une belle accumulation. Avec une note composite de 97, une note EPS de 88 et une note RS de 92, l’action SQ est très bien notée. Les traders qui s’attendent à un résultat positif pourraient regarder un taureau …

Accédez aux principales devises numériques du monde et créez votre portefeuille de crypto-monnaies. Échangez 1 000 $ et obtenez un bonus de 50 $ pour une durée limitée.

Le PDG de Tesla Inc (NASDAQ: TSLA), Elon Musk, n’est plus la personne la plus riche du monde, selon Bloomberg Billionaires Index. Ce qui s’est passé: Musk a été remplacé par Jeff Bezos, PDG d’Amazon.com, Inc (NASDAQ: AMZN), en tant que personne la plus riche de la liste après que les actions de Tesla aient chuté de 8,6% lundi, érodant 15,2 milliards de dollars de sa richesse nette, selon Bloomberg. Un tweet de Musk au cours du week-end qui a évoqué la valorisation élevée de Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) a contribué à la baisse de richesse de l’entrepreneur. Cela dit, BTC & ETH semble élevé lol – Elon Musk (@elonmusk) 20 février 2021 Musk tombe à la deuxième place de l’indice Bloomberg Billionaire avec une valeur nette de 183,4 milliards de dollars, tandis que Bezos a une valeur nette de 186,3 milliards de dollars. Pourquoi c’est important: Ce mois-ci, Tesla a investi 0,5 milliard dans Bitcoin et a déclaré qu’il comptait accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement dans un proche avenir. L’investissement de 1,5 milliard de dollars de Tesla en BTC vaut près de 0,5 milliard de dollars, soit un gain de près de 70%, au prix BTC de 52 040,21 dollars au moment de la presse. Le stratège du marché Peter Schiff – un bug de l’or notoire et un critique de Bitcoin – a commenté la baisse des prix des actions Tesla après l’achat de BTC par la société. Deux semaines après que @elonmusk a annoncé qu’il avait dépensé 1,5 milliard de dollars de l’argent des actionnaires pour acheter Bitcoin, l’action #Tesla est entrée dans un marché baissier, plongeant de 20% par rapport à son niveau record le 25 janvier et de 16% depuis la divulgation de l’achat de #Bitcoin. Pas un exemple que d’autres PDG suivront probablement! – Peter Schiff (@PeterSchiff) 22 février 2021 Musk et Bezos sont des places de trading en tant que personnes les plus riches du monde depuis janvier 2021. Action des prix: les actions de Tesla ont clôturé de près de 8,5% en baisse à 714,50 $ lundi et ont chuté de près de 0,5% dans l’après-midi. session d’heures. Le même jour, les actions d’Amazon ont clôturé en baisse de 2,13% à 3180,74 $. Pour la couverture de l’actualité en italien ou en espagnol, consultez Benzinga Italia et Benzinga España. Photo courtoisie: Forbes via Wikimedia En savoir plus sur BenzingaCliquez ici pour les transactions d’options de BenzingaUn autre Elon Musk Dogecoin Tweet envoie des spéculateurs AflutterPalantir remplace GameStop comme le principal intérêt de WallStreetBets © 2021 Benzinga.com. Benzinga ne fournit pas de conseils en investissement. Tous les droits sont réservés.

(Bloomberg) – Les actions de Tesla Inc. se négocient en dessous du niveau où elles se trouvaient lorsque le constructeur de voitures électriques est entré dans l’indice S&P 500 en décembre.L’action a chuté de 9% à 650 $ avant la commercialisation à New York, après une chute similaire. montant le lundi. Jusqu’à la clôture de lundi, le titre était en baisse de 21% par rapport à son sommet intrajournalier record du 25 janvier. Si ces baisses se maintenaient dans les négociations régulières, les actions effaceraient tous leurs gains jusqu’à présent cette année.La baisse de Tesla en début de semaine dans un contexte de liquidation plus large du marché a été en partie alimentée par les commentaires du PDG Elon Musk au cours du week-end selon lesquels les prix de Bitcoin et de son plus petit rival Ether «semblent élevés». Les préoccupations concernant la valeur de la crypto-monnaie ont contribué à effacer certains des gains de Bitcoin, qui avaient atteint de nouveaux sommets après que Tesla a annoncé il y a deux semaines qu’il avait ajouté 1,5 milliard de dollars en Bitcoin à son bilan. Les actions de véhicules électriques plus petits, qui prennent généralement leurs indices de trading quotidiens de Tesla, ont également fortement chuté dans les échanges avant la commercialisation. Le rallye vertigineux de nombreux fabricants de véhicules électriques purs et durs s’est considérablement ralenti au cours de la nouvelle année, les investisseurs se méfiant de la concurrence croissante des constructeurs automobiles traditionnels, tels que General Motors et Ford. (Graphique ajoute, détails dans le deuxième paragraphe, contexte dans cinquième.) Pour plus d’articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite sur bloomberg.com Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP

La possibilité d’un troisième paiement de relance peut donner aux familles confrontées à des difficultés financières en 2020 une autre raison de produire leur déclaration de revenus tôt.

La légende de Wall Street Whitney Tilson dit qu’une nouvelle tendance technologique est à venir – et il révèle son choix n ° 1 gratuitement.

(Bloomberg) – Les actions de la société de chèques en blanc se combinant avec la start-up de véhicules électriques Lucid Motors Inc. ont plongé en début de séance après avoir confirmé la plus grande fusion SPAC qui n’avait pas encore tiré profit de l’enthousiasme des investisseurs pour les voitures à batterie. la société d’acquisition à vocation spéciale dirigée par le financier Michael Klein, a chuté de 42% dans le commerce avant commercialisation après avoir confirmé sa fusion avec Lucid. L’opération générera environ 4,4 milliards de dollars en espèces pour le constructeur automobile de 14 ans, qui a annoncé que la production de son premier modèle serait reportée au second semestre de cette année.La chute fait suite à une hausse spectaculaire de 472% des actions depuis Bloomberg a rapporté pour la première fois le 11 janvier que Lucid et Churchill étaient en pourparlers. Lucid a évité les comparaisons avec le leader du marché Tesla Inc., mais la cotation publique à une valeur pro-forma de 24 milliards de dollars le positionne pour se faire concurrence pour une part de ce qui devrait devenir un marché en croissance rapide pour les véhicules électriques. Il prévoit d’utiliser les fonds nouvellement acquis pour mettre des véhicules sur le marché et agrandir son usine de Casa Grande, en Arizona. Les commerçants vendent souvent «vendre aux nouvelles» après la conclusion d’un accord de longue date. L’ampleur du déclin de Churchill était particulièrement prononcée, ce qui signifie que les investisseurs peuvent également avoir été déçus par le retard de production ou les termes de l’accord. Lucid a déclaré qu’il s’attend à avoir besoin de 600 millions de dollars de financement provisoire pour renforcer les liquidités de l’entreprise jusqu’à la conclusion de la transaction avec Churchill. La société s’attend à un flux de trésorerie disponible négatif d’environ 10 milliards de dollars jusqu’en 2024, ce qui soulève la question de savoir comment elle cherchera des fonds supplémentaires. La fusion inversée représente la plus grande injection de capital pour Lucid depuis que le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite a investi plus d’un milliard de dollars en 2018. L’accord comprenait un placement privé de 2,5 milliards de dollars en actions publiques, ou PIPE, le plus important du genre jamais enregistré pour un accord avec SPAC. Il était dirigé par PIF ainsi que par BlackRock, Fidelity Management, Franklin Templeton, Neuberger Berman, Wellington Management et Winslow Capital, selon un communiqué conjoint de Lucid et Churchill Capital. Le placement s’est vendu à 15 $ l’action – une prime de 50% à La valeur liquidative de Churchill – qui se traduit par environ 24 milliards de dollars de valeur pro-forma, ont déclaré les entreprises. La société fusionnée a une valeur de transaction de 11,8 milliards de dollars. «Je vois le SPAC comme un simple outil, un autre levier sur lequel nous pouvons accélérer notre trajectoire», a déclaré Peter Rawlinson, PDG de Lucid, dans une interview. «C’est une course technologique. Tesla comprend cela. C’est pourquoi ils sont si précieux et Lucid possède également la technologie. »La SPAC est la plus grande entreprise dirigée par Klein, un ancien banquier d’investissement de Citigroup Inc. qui a joué un rôle de premier plan dans l’orientation des investissements du Royaume d’Arabie saoudite, en tant que conseiller pour le PIF. Il a notamment conseillé sur l’offre publique initiale de Saudi Aramco.La transaction Lucid devrait se conclure au deuxième trimestre.Lucid avait précédemment annoncé que les livraisons de sa première EV, une berline de luxe appelée Air, commenceraient au deuxième trimestre. . La société a maintenant décidé de ne pas s’engager sur une date de début pour la voiture de 169 000 $ à la suite de discussions avec Churchill Capital, a déclaré Rawlinson. Elle prévoit de produire à terme des versions plus abordables de l’Air et d’un SUV électrique à batterie.L’usine de Casa Grande a actuellement installé une capacité de production de 34000 unités par an, sur la base de trois quarts de travail, a déclaré Rawlinson. Lucid espère porter cette capacité à 85000 unités par an dès 2023, après des investissements supplémentaires.Lucid prévoit des livraisons de 20000 véhicules en 2022, générant un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars. Il voit ses revenus passer à 5,5 milliards de dollars et 9,9 milliards de dollars en 2023 et 2024, respectivement, selon une présentation faite aux investisseurs publiée sur son site Web. La société prévoit un bénéfice positif avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement de 592 millions de dollars en 2024.Au-delà de sa capacité de fabrication, Lucid prévoit d’investir massivement dans de nouveaux produits et augmentera son effectif à 5000 au cours de l’année prochaine, a déclaré Rawlinson. défiez Tesla sur le marché encore de niche des berlines EV haut de gamme. Le modèle Air a une autonomie de 517 miles sur une seule charge, basée sur les estimations de l’Environmental Protection Agency. Il peut atteindre zéro à 60 miles par heure en 2,5 secondes et a accès au réseau de chargeurs rapides DC d’Electrify America. C’est comparable avec le modèle S Plaid, qui a une portée maximale d’environ 520 miles, un temps de zéro à 60 de moins de 2 secondes et un accès au réseau national de chargeurs rapides de Tesla.Re of MuskLa capitalisation boursière de Lucid n’est qu’un une fraction de l’évaluation d’environ 686 milliards de dollars de Tesla, mais pas mal pour un constructeur de véhicules électriques de luxe qui n’a pas encore livré sa première voiture. Rawlinson a déclaré à plusieurs reprises que Lucid n’est pas un concurrent direct de Tesla parce que le prix de son entreprise dépasse les acheteurs du marché de masse qu’Elon Musk aspire à atteindre, mais il y a des signes d’une rivalité naissante. dont le siège social est à seulement 16 miles de Tesla à Palo Alto – dit que son premier véhicule électrique ira la distance contre la berline Model S la plus longue portée. La nouvelle usine de Lucid est née du désert de l’Arizona aussi vite que celle de Tesla en Chine. Et l’intérêt croissant pour la startup et son PDG a attiré la colère de nul autre que Musk.Rawlinson et Musk ont ​​une histoire compliquée. Le PDG de Lucid était ingénieur en chef sur le modèle S phare de Tesla, mais Musk a minimisé son rôle dans son développement et l’a également accusé dans un tweet de quitter l’entreprise «dans le pétrin juste au moment où les choses se compliquaient» en 2012. À long terme, Lucid travaille également sur des solutions de stockage d’énergie similaires au Powerwall de Tesla. La société souhaite utiliser la même technologie de batterie dans ses voitures pour développer des batteries pour alimenter les maisons et les appareils utilitaires et a déjà des prototypes fonctionnels, a déclaré Rawlinson. (Mises à jour avec une explication de l’effondrement des stocks au quatrième paragraphe) Pour plus d’articles comme celui-ci, s’il vous plaît Rendez-nous visite sur bloomberg.com Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP

Lorsque le gouvernement américain a renfloué les prêteurs étudiants pendant la Grande Récession, les législateurs ont involontairement déclenché une série d’événements en cascade qui ont laissé plus de six millions d’emprunteurs étudiants privés d’un avantage crucial au milieu de la pandémie de coronavirus plus de 10 ans plus tard.

Les deux sociétés discutent d’un accord entièrement en actions qui valorise People’s United à plus de 7 milliards de dollars. Ce serait la dernière d’une série de fusions de banques régionales.

Joel Litman a prédit le krach de mars 2020… Et le marché haussier qui a suivi. Maintenant, il dit que cette nouvelle tendance alimentera les 5 géants de la technologie des années 2020.

Yahoo Finance s’entretient avec le principal investisseur activiste qui a lancé une nouvelle campagne chez Kohl’s en difficulté.

Jerome Powell est susceptible de réitérer la position pro-relance de la Fed plus tard dans la journée, mettant peut-être un plancher sous le bitcoin et les actions.

(Bloomberg) – Maintenant que les lumières sont de nouveau allumées au Texas, l’État doit déterminer qui va payer pour la crise énergétique qui a plongé des millions de personnes dans l’obscurité la semaine dernière. Ce sera probablement des Texans ordinaires. Le prix jusqu’à présent: 50,6 milliards de dollars, le coût de l’électricité vendue de lundi matin, lorsque les pannes ont commencé, à vendredi matin, selon les estimations de BloombergNEF. Cela se compare à 4,2 milliards de dollars pour la semaine précédente. Certains de ces coûts sont déjà retombés sur les consommateurs, car les clients d’électricité exposés aux prix de gros ont grimpé des factures d’électricité jusqu’à 8 000 $ la semaine dernière. Les autres clients ne sauront pas ce qu’ils font tant qu’ils n’auront pas reçu leurs factures de gaz et d’électricité à la fin du mois. En fin de compte, la douleur financière sera probablement partagée par les contribuables et les contribuables, a déclaré Michael Webber, professeur à l’Université du Texas à Austin et directeur scientifique de la société française d’électricité Engie SA. pourrait être sur le crochet pendant des décennies. Les Californiens, par exemple, ont passé environ 20 ans à payer pour la crise électrique de l’ère Enron de 2000-2001, via des suppléments sur les factures des services publics. CPS Energy, qui appartient et est géré par la ville de San Antonio, a déclaré sur Twitter qu’il enquêtait sur moyens de répartir les coûts de la semaine dernière sur les 10 prochaines années. Cela n’a pas plu à ses clients, qui se sont opposés à la proposition de la société lors d’une réunion du conseil d’administration lundi. « Répartir le coût de cet événement sur une décennie est inacceptable », a déclaré Aaron Arguello, un organisateur de Move Texas. «Les clients sont déjà endettés avec des prêts étudiants, des hypothèques et d’autres paiements.» Mais les entreprises qui ont enregistré d’énormes pertes alors que le coût de l’électricité a grimpé en flèche la semaine dernière essaieront inévitablement de les récupérer via leurs clients, leurs contribuables ou leurs obligations. La rapidité avec laquelle les Texans paient dépend de leur fournisseur. Les services publics de gaz répercutent généralement les coûts sur les clients à la fin du cycle de facturation mensuel, a déclaré Toby Shea, responsable du crédit chez Moody’s Investors Service. Les services publics municipaux, les coopératives et les fournisseurs d’électricité réglementés ont la capacité de répartir les coûts sur une période plus longue. «Il est très facile pour un gouvernement d’étaler cela sur de nombreuses années et même quelques mois», a-t-il déclaré, la PDG de CPS, Paula Gold-Williams, a déclaré la semaine dernière que la société pourrait également émettre des obligations pour aider à payer le gaz naturel qu’elle a acheté. Certains services publics cherchent à obtenir des centaines de millions de dollars de liquidités pour étaler les coûts sur 10 à 20 ans, a déclaré Scott Sagen, directeur associé des finances publiques américaines chez S&P Global Ratings. Rayburn Country Electric Cooperative Inc., par exemple, a entièrement utilisé sa ligne de crédit syndiquée de 250 millions de dollars et a récemment conclu une ligne de crédit bilatérale de 300 millions de dollars avec National Rural Utilities Cooperative Finance Corp. pour un an, selon un rapport publié par S&P Lundi: un certain nombre de services publics sont en pourparlers avec leurs banques pour obtenir des liquidités pour rembourser leurs dettes actuelles afin qu’ils puissent ensuite contracter un prêt relais qu’ils convertiront en obligations à long terme. « Ils essaient de lisser ces coûts autant que possible et de fournir une couverture à leurs clients », a déclaré Sagen. Mais les petits détaillants qui ont tendance à être plus faiblement capitalisés et moins bien couverts ont des options limitées. Une de ces sociétés, Griddy, a déclaré la semaine dernière qu’elle contesterait les prix fixés par l’opérateur du réseau pendant la crise, dans le but apparent de récupérer les pertes pour elle-même et ses clients. Une autre société, Octopus Energy, a déclaré lundi qu’elle pardonnerait toute facture d’énergie dépassant le prix moyen de l’électricité pour la semaine et mangerait les pertes qui en résultent, qui pourraient s’élever à des millions de dollars.Le régulateur des services publics de l’État a empêché dimanche les vendeurs d’électricité de déconnecter leurs clients. pour non-paiement, affirmant que le gouverneur et les législateurs ont besoin de temps pour élaborer un plan pour aborder les factures exorbitantes, d’abord. Les législateurs du Texas reprendront probablement la discussion sur l’aide aux consommateurs dans le cadre de leurs auditions en commission sur la crise qui commenceront cette semaine, a déclaré un porte-parole de la Commission d’utilité publique du Texas.En théorie, le législateur pourrait adopter un projet de loi d’urgence qui pourrait couvrir les coûts excessifs facturés par les générateurs pendant la crise, a déclaré Julie Cohn, historienne de l’énergie affiliée au Center for Energy Studies de l’Université Rice et au Center for Public History de l’Université de Houston. « Un autre élément serait de dire que vous pouvez avoir un marché de l’énergie compétitif que nous avons, mais interdire au fournisseur de lier le prix directement au prix de gros, comme le fait Griddy. » Ce serait plus facile à faire dans un état qui prend un plus approche réglementaire lourde de son marché de l’électricité, selon Webber. Mais le Texas a décidé d’adopter une approche plus pratique avec son système déréglementé, a-t-il déclaré. « La question est de savoir d’où proviendra l’argent? » Dit Shea. «Le Texas va-t-il renflouer certains clients? Ce n’est pas leur attitude face à la façon dont ils gèrent leur marché ou leur économie. »Pour plus d’articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite sur bloomberg.com Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’informations commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg L.P.

(Bloomberg) – Northern Data AG, l’exploitant de la plus grande mine de Bitcoin au monde, travaille avec Credit Suisse Group AG sur des plans pour une cotation aux États-Unis qui pourrait rapporter jusqu’à 500 millions de dollars, selon des personnes proches du dossier. de nouvelles actions, qui pourraient aller de l’avant plus tard cette année, renforceront la base d’actionnaires de Northern Data ainsi que son profil mondial, ont déclaré les gens, refusant d’être identifiés parce que l’information est privée.Depuis 2015, Northern Data est cotée sur l’Allemagne -le marché au comptoir, où sa valeur a plus que triplé au cours de l’année écoulée. L’action était en baisse de 7,3% à 10h32 mardi à Francfort après que Bitcoin ait chuté par rapport aux records qu’il a atteints ce week-end.Les actionnaires de Northern Data comprennent Cryptology Asset Group, la société d’investissement soutenue par l’entrepreneur allemand Christian Angermayer et Mike Novogratz, ainsi que Comme Brendan Blumer’s Block.One.Les porte-parole du Credit Suisse et de Northern Data ont refusé de commenter. Basée dans la périphérie du centre financier allemand de Francfort, Northern Data exploite des centres de calcul haute performance dans des zones où l’électricité est bon marché. Sa plus grande installation, située à Rockdale, au Texas, est actuellement la plus grande mine au monde avec une capacité prévue de 1 gigawatt d’ici la fin de l’année.Grâce au PDG Aroosh Thillainathan, la société a commencé comme un mineur de Bitcoin, mais est ensuite passée à l’exploitation des mines. au nom des clients. Bitcoin a atteint une valeur marchande de 1000 milliards de dollars à la fin de la semaine dernière, une poussée qui aide les rendements de la crypto-monnaie à dépasser de loin les performances d’actifs plus traditionnels comme les actions et l’or. (Mises à jour avec le mouvement des actions de mardi au troisième paragraphe) Pour plus d’articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP

La taille du marché du jeu en ligne a dépassé 55 milliards USD en 2019 et devrait croître de 16,5% CAGR entre 2020 et 2026. L’avènement de plusieurs nouveaux

Près de deux mois en 2021, le marché semble indécis quant à sa prochaine orientation. En fait, de nombreux investisseurs craignent que le marché ne connaisse une sérieuse correction, en particulier pour la large sélection de titres à forte valeur. C’est un environnement qui nécessite une sélection de titres plus difficile. Ou peut-être est-il prudent de se tourner vers les meilleurs pour repérer la prochaine opportunité. Et pour le mieux, nous entendons la crème de la crème – les meilleurs analystes de Wall Street. Nous avons rassemblé les détails sur 3 actions que les 3 meilleurs analystes de Street, selon la base de données TipRanks, ont récemment désignées comme celles à surveiller au cours des 12 prochains mois. Tous les trois sont issus de secteurs différents mais ont une caractéristique en commun; ils sont notés des achats forts par le consensus des analystes. Avalara, Inc. (AVLR) Nous commencerons par Avalara, une société de logiciels qui développe des systèmes basés sur le cloud pour les préparateurs de déclarations de revenus internationaux, ce qui en fait un produit indispensable pour toute entreprise avec des clients internationaux. Les produits d’Avalara automatisent la conformité fiscale des entreprises et intègrent des applications pour les registres commerciaux, fiscaux et comptables – tous les services nécessaires pour maintenir les petites et moyennes entreprises clientes en conformité avec les réglementations fiscales locales et internationales. La pandémie COVID – et les verrouillages sociaux et les restrictions de voyage mis en place pour la combattre – ont rendu difficile pour les petites entreprises de contacter leurs fiscalistes – et ont soudainement rendu les produits d’Avalara dans l’automatisation fiscale plus précieux. Les actions de la société ont grimpé en flèche depuis le ralentissement du marché l’hiver dernier, gagnant 205% depuis son point le plus bas atteint en mars dernier. Ces gains de parts s’accompagnent d’une croissance régulière des revenus. Le dernier trimestre rapporté, 4T20, a montré 144,76 millions de dollars dans la ligne du haut, en hausse de 13% séquentiellement et de 34,5% d’une année sur l’autre. Mieux encore, pour les investisseurs en quête de force, Avalara a annoncé en décembre l’acquisition de la société allemande de logiciels fiscaux INPOSIA. Les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées, mais INPOSIA apporte un savoir-faire fiscal international supplémentaire, un accès à la plus grande économie d’Europe et une main-d’œuvre de 50 personnes – qui sont désormais des atouts pour Avalara. L’analyste de Piper Sandler, Brent Bracelin, est classé n ° 1 sur plus de 7 200 analystes, et il considère l’acquisition d’INPOSIA comme un mouvement fort pour Avalara pour s’adapter à la scène européenne de la conformité. «De nouvelles lois sur la facturation électronique pourraient devenir un catalyseur réglementaire. Plusieurs pays européens prévoient de moderniser le système de TVA vieux de 20 ans avec l’intention de passer à la facturation numérique et au reporting en temps réel », a déclaré l’analyste 5 étoiles. «L’acquisition d’INPOSIA sert de passerelle numérique clé vers les autorités fiscales. L’acquisition d’une société de logiciels allemande qui devrait se conclure au cours du premier semestre 2021 a le potentiel d’émerger comme un nouveau moyen pour Avalara de capitaliser sur toutes ces nouvelles lois sur la facturation électronique… »Bracelin estime que les ventes internationales sont le prochain saut pour Avalara. croissance incrémentale. Conformément à cette perspective, l’analyste attribue à l’action une surpondération (c’est-à-dire un achat) et son objectif de prix de 210 $ implique une hausse de 26% pour l’année à venir. (Pour voir l’historique de Bracelin, cliquez ici) Sur les 11 analystes qui ont examiné Avalara au cours des dernières semaines, 10 sont d’accord avec Bracelin pour dire qu’il s’agit d’une action à acheter, et cette répartition de 10 achats en 1 Hold donne à l’entreprise un analyste Strong Buy note consensuelle. Les actions d’Avalara sont au prix de 166,60 $, et l’objectif de cours moyen de 209,45 $ suggère que son potentiel de croissance est d’environ 26% à partir de ce niveau. (Voir l’analyse boursière AVLR sur TipRanks) Axcelis Technologies (ACLS) Ensuite, Axcelis, est une société à petite capitalisation dans le secteur du support de l’industrie des semi-conducteurs. Axcelis produit des équipements de fabrication essentiels à la fabrication de puces semi-conductrices; plus précisément, Axcelis est un spécialiste de la technologie d’implantation ionique essentielle au processus de fabrication de puces. En ce qui concerne les revenus, Axcelis a déclaré 122,2 millions de dollars au 4T20, un gain de 13,5% d’une année sur l’autre et dépassant les estimations de 3,8 millions de dollars. Le BPA au quatrième trimestre est passé de 0,29 cents il y a un an à 43 cents, battant également l’appel de la rue de 13 cents. Le beat était le dernier d’une longue série de surperformance de la ligne de fond; Axcelis a battu les prévisions dans chacun des 9 derniers trimestres. Dans son examen d’Axcelis, Quinn Bolton de Needham, classé deuxième analyste à Wall Street par TipRanks, estime que la gamme de produits et les perspectives de vente de l’entreprise confortent l’optimisme de la direction. «[Nous] sommes plus confiants quant à la force et à la visibilité du WFE (équipement de fabrication de wafers) en 2021, et nous prévoyons maintenant que l’entreprise atteindra un chiffre d’affaires de 500 millions de dollars pour l’année complète. Nous augmentons également nos estimations pour 2022 et pensons maintenant qu’ACLS atteindra son objectif de revenus de 550 millions de dollars en 2022, grâce à deux années consécutives de croissance de DRAM WFE, à la force continue des nœuds matures et aux gains de parts », a déclaré Bolton. Ces commentaires soutiennent la note d’achat de Bolton, et son objectif de prix de 44 $ implique une hausse d’environ 13% pour les 12 prochains mois. (Pour voir les antécédents de Bolton, cliquez ici) Les collègues de Bolton à Wall Street sont largement d’accord avec sa position sur l’ACLS – comme le montre la note consensuelle Strong Buy de l’action avec 5 critiques unanimes. L’objectif de prix moyen, 46,80 $, est un peu plus optimiste que celui de Bolton et suggère une hausse d’environ 20% par rapport au cours actuel de l’action de 39,02 $. (Voir l’analyse boursière ACLS sur TipRanks) TFF Pharmaceuticals (TFFP) De l’industrie des semi-conducteurs, nous passons au secteur de la biotechnologie, à TFF Pharmaceuticals. Le TFF signifie Thin Film Freezing, la plate-forme technologique brevetée de la biopharmacie sur laquelle elle fonde le développement de ses produits pharmaceutiques innovants. La plateforme permet de créer des formulations à base de poudre sèche d’agents actuellement administrés par voie orale, en les transformant en thérapies inhalables. Parmi une sélection de versions de nouvelle génération de médicaments disponibles, les deux candidats les plus avancés sont prêts à entrer dans des essais à mi-parcours à moyen terme. H.C. L’analyste de Wainwright Ram Selvaraju est classé 3e parmi les analystes de Wall Street et pense que ceux-ci peuvent agir comme des catalyseurs majeurs pour l’action. Un candidat est TFF VORI, une version de poudre sèche inhalée du voriconazole et destiné au traitement de l’aspergillose pulmonaire invasive (IPA), une maladie pulmonaire fongique dangereuse qui, dans certaines populations de patients, peut avoir un taux de mortalité de 90%. Selvaraju s’attend à ce que TFF lance le développement de la phase 2 de TFF Vori au 1S21, et prévoit des données de premier ordre entre le milieu et la fin de 2022. Cela pourrait conduire à une étude de phase 3 également l’année prochaine ou à un dépôt de NDA «si le programme pivot est déterminé ne pas être exigé par la FDA. » Le deuxième candidat qui progresse est le TFF Tac-Lac, une poudre sèche inhalée prenant du Tacrolimus, et conçue pour empêcher le rejet d’une greffe d’organe. Un programme de phase 2 pourrait commencer cette année avec la possibilité d’une lecture des données en 2022. Si les données de la phase 2 sont «suffisamment percutantes», dit Selvaraju, un programme de phase 3 pourrait ne pas être nécessaire. Selvaraju pense que la société pourrait lancer à la fois TFF Vori et TFF TacLac en 2024 et «atteindre la rentabilité cette année-là». Résumant sa thèse haussière, l’analyste 5 étoiles a déclaré: «Nous sommes convaincus qu’il existe encore un potentiel de hausse substantiel par rapport à ses candidats au stade clinique les plus avancés et que le pipeline et l’applicabilité de la plate-forme au stade précoce de la société restent sous-estimés. En conséquence, Selvaraju évalue TFFP partage un achat avec un objectif de prix de 31 $. Les investisseurs devraient empocher un gain de 95% si la thèse de l’analyste se concrétisait. (Pour voir l’historique de Selvaraju, cliquez ici) TFF a peu d’analystes qui suivent ses progrès en ce moment, mais tous soutiennent son succès. Sur la base de 3 achats, l’action a une cote de consensus Strong Buy. L’objectif de prix moyen se situe à 28,33 $ et suggère des gains d’environ 78% dans l’année à venir. (Voir l’analyse des actions de TFFP sur TipRanks) Pour trouver de bonnes idées pour les actions négociées à des évaluations attrayantes, visitez les meilleures actions à acheter de TipRanks, un outil nouvellement lancé qui rassemble toutes les informations sur les actions de TipRanks. Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles des analystes en vedette. Le contenu est destiné à être utilisé à des fins d’information uniquement. Il est très important de faire votre propre analyse avant de faire tout investissement.

(Bloomberg) – La flambée des rendements des bons du Trésor qui a ravivé les craintes d’inflation continue de causer des problèmes à certains des plus hauts volants du marché boursier.Le FNB ARK Innovation de 28 milliards de dollars de Cathie Wood (symbole ARKK) a chuté d’environ 7% en début de séance mardi, sur le point d’ajouter une baisse de 5,8% par rapport à la veille – sa pire performance de l’année, alors que les taux des obligations à long terme ont pris une autre étape plus élevée, faisant pression sur les valorisations extrêmement élevées du secteur de la technologie. La principale participation d’ARKK, Tesla Inc., a plongé de 8% en pré-marché après une chute de 8,5% lundi Les déploiements de vaccins et une probable facture fédérale de dépenses ont incité les économistes de Wall Street à augmenter leurs prévisions de croissance pour 2021, alimentant l’inflation. soucis et envoi du Trésor rapporte plus. Cela a rendu les cas de valorisation plus difficiles à justifier pour certains des plus performants du marché boursier après que le S&P 500 ait rallié 75% des creux de la pandémie. «Les principaux titres d’ARKK sont ces sociétés passionnantes, mais la plupart des noms de l’ETF ne le font pas. ont le flux de trésorerie établi que font les entreprises de type FANG », a déclaré Michael Purves, fondateur et PDG de Tallbacken. «C’est la partie la plus spéculative du marché, et elle montre des signes de vulnérabilité croissante.» ARKK a réalisé d’énormes runups dans Tesla Inc. et des favoris à la maison tels que Zoom Video Communications Inc. et DocuSign Inc. à 148% revenir l’année dernière. Ces transactions ont commencé à se dégrader alors que le rendement du Trésor à 10 ans est passé de 1% à 1,35% en quelques semaines. Zoom a perdu 5,6% lundi dans une quatrième baisse consécutive, tandis que DocuSign a chuté de 8,2%. Roku Inc., deuxième plus gros avoir du fonds, a perdu 6,3%. Spotify Inc. et Zillow Inc., tous deux dans le top 10, ont chacun chuté d’au moins 4% .Comment les «ETF actifs» bouleversent l’investissement passif: QuickTakeARKK est toujours en hausse de 4,6% en février. La perspicacité de Wood à choisir les gagnants l’année dernière a alimenté une vague d’afflux dans les produits de son entreprise. Alors que les jeunes poussent plus haut, certains de ses meilleurs choix peuvent avoir du mal à reproduire des gains démesurés. « Si cela continue à baisser, cela va soulever de grandes inquiétudes », a déclaré Matt Maley, stratège en chef du marché chez Miller Tabak Co. « Beaucoup des actifs qu’ils possèdent ne sont pas très liquides. D’autres ont tendance à voir des mouvements à sens unique pendant une période de temps. Par conséquent, si beaucoup de gens veulent sortir d’un seul coup, la situation pourrait devenir plus moche que d’habitude. »Pour plus d’articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite sur bloomberg.com Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP

(Bloomberg) – Les pertes de Bitcoin se sont accélérées, les prix chutant en dessous de 50000 dollars, alors que les investisseurs ont commencé à renflouer les actifs les plus mousseux du marché.La crypto-monnaie a baissé de 15% mardi et s’est échangée autour de 46000 dollars. Alors que la vente ne fait que placer les prix du Bitcoin au plus bas dans environ deux semaines, les investisseurs se demanderont si cela marque le début d’une plus grande retraite de la cryptographie ou s’il représente simplement la volatilité sur un marché imprévisible.Bitcoin a été battu par des commentaires négatifs cette semaine, avec Janet Yellen, sceptique de longue date et maintenant secrétaire au Trésor, a déclaré lors d’une conférence du New York Times lundi que le jeton était «un moyen extrêmement inefficace de mener des transactions». Le co-fondateur de Microsoft Corp., Bill Gates, a également pesé. Dans une interview avec Bloomberg Emily Chang, de la télévision, a déclaré qu’il n’était pas fan de Bitcoin et a mis en garde contre les investisseurs de détail qui seraient entraînés dans des manies spéculatives. « C’est un pur actif spéculatif », a déclaré Nader Naeimi, responsable des marchés dynamiques chez AMP Capital Investors à Sydney. qui ont connu des gains massifs cette année se sont fortement vendus mardi. Tesla Inc. a chuté de 6% en pré-négociation, tandis que l’ETF ARK Innovation, produit phare de Cathie Wood, de 28 milliards de dollars, a chuté d’environ 7% à un moment donné. L’indice Bloomberg Galaxy Crypto, qui couvre Bitcoin, Ether et trois autres jetons numériques, a diminué de 19%. Sur le plan technique, le Bitcoin semble tendu, selon Miller Tabak Co. Un indice mensuel de force relative est «extrêmement suracheté», a écrit le stratège en chef du marché, Matt Maley, dans une note du week-end.Les prix des bitcoins ont grimpé de plus de 50% cette année alors que plus les investisseurs adhèrent à l’argument selon lequel les monnaies numériques peuvent servir de couverture contre l’inflation. Un recul de Bitcoin ne devrait pas être surprenant « étant donné les positions longues surendettées actuelles sur les pièces grand public », a déclaré Annabelle Huang, associée chez Amber Group, une société de services financiers cryptographiques. Pour plus d’articles comme celui-ci, veuillez nous rendre visite à Bloomberg. Abonnez-vous maintenant pour rester en tête avec la source d’actualités commerciales la plus fiable. © 2021 Bloomberg LP

Titre associé :
Provident Financial plc& # 39; s (LON: PFG) Un P / E modéré pourrait signaler une opportunité
Pourquoi Provident Financial est une action de moyenne capitalisation pour les investisseurs à contre-courant
Quel type de rendement les actionnaires auraient-ils obtenu s’ils achetaient leur …

Ref: https://finance.yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *