Actu mond – Le Dynamo Dresden veut également encourager les garçons du Bayern

Le leader de la troisième division s’attend à la réserve des champions du record d’Allemagne au stade Rudolf Harbig mercredi (19h) et vise la quatrième victoire consécutive. Mais fais attention! Le Bayern Munich II a déjà gagné à Wiesbaden, Sarrebruck et Halle.

Dresde. Avec trois victoires consécutives, le Dynamo Dresden est en bonne voie de retrouver la régularité qui distinguait l’équipe avant même les vacances de Noël et lui a permis d’atteindre le haut du tableau en troisième division. Avec la victoire 2-0 à Zwickau, l’équipe de l’entraîneur Markus Kauczinski a également réussi à se venger de la seule défaite à domicile (1: 2) de la saison. Mais l’élan est-il suffisant pour effacer le prochain cran de la première moitié de la saison? La réserve du Bayern Munich avait donné au noir et au jaune la plus haute des six défaites de la saison le 2 octobre avec une victoire à domicile 3-0.

Le jeune Ransford-Yeboah Königsdörffer, qui est revenu dans la formation de départ du SGD après une suspension carton jaune contre Lübeck à Zwickau, brûle de faire amende honorable mercredi soir (19 h) pour le match désespéré dans le stade de la Grünwalder Strasse: «Nous sont toujours fermés contre les représailles du Bayern. C’est pourquoi nous prévoyons de gagner à domicile pour qu’il reste avec une défaite à domicile cette saison », a déclaré l’ailier de 19 ans sur Dynamo-TV.

Le gardien Kevin Broll n’aime pas regarder en arrière. Il ne pense qu’à son objectif, l’ascension: «Il ne s’agit pas de faire amende honorable. Nous voulons gagner chaque match. Cela contre le Bayern est allé totalement dans le pantalon. Ils ont quelques joueurs là-bas qui nous ont acheté un peu de courage. Mais c’est encore un nouveau match, la seconde moitié de la saison a un visage complètement différent. Il est important de reprendre là où nous nous sommes arrêtés à Zwickau. « 

Dans la GGZ-Arena, les Dresdeners sont de nouveau apparus comme un seul. Personne n’est tombé, bien que cinq joueurs réguliers aient été blessés à Chris Löwe, Marco Hartmann, Robin Becker, Patrick Weihrauch et Yannick Stark et un sixième a dû passer en raison d’une suspension de carton rouge avec le capitaine Sebastian Mai. Le fait que les troupes aient si bien supporté les pertes et que Kauczinski ait pu laisser un clipper avec Philipp Hosiner (huit buts cette saison) et un défenseur de deuxième division chevronné avec Niklas Kreuzer surprend les étrangers, mais pas les initiés.

Pascal Sohm est l’un de ces derniers, qui a de nouveau été autorisé à courir pour Hosiner à Zwickau et qui a dirigé son troisième but de la saison: «Nous avons vraiment une super équipe, y compris la largeur de l’effectif. Peu importe qui joue, les autres sont tout aussi passionnés et font appel à leur performance.

Ils doivent tous faire ça contre les petits Bavarois qui ont perdu 1-0 à Viktoria Köln ce week-end et ne sont donc pas loin des rangs de relégation. Ce dont l’ex-entraîneur du Dynamo Olaf Janßen, entraîneur de Viktoria depuis février, se réjouit, c’est sa première victoire, qui agace l’entraîneur du Bayern Holger Seitz. Parce que la défaite du Bayern était évitable.

Ses garçons du Bayern étaient la meilleure équipe après un déficit précoce, et le sont restés lorsqu’ils ont dû continuer à jouer à partir de la 75e minute (jaune-rouge pour Kilian Senkbeil). « La volonté de faire le but était là », a déclaré Seitz sur Bayern TV. Son capitaine Nicolas Feldhahn avait donné une énorme chance d’égaliser en temps d’arrêt.

Même si la réserve du Bayern arrive pour le match de rattrapage également affaiblie – à l’exception de Senkbeil Timo Kern (problèmes de tendon d’Achille), Sarpreet Singh (malade), Nicolas Kühn (problèmes musculaires), Fiete Arp (fibre musculaire déchirée) et Malik Tillmann ( rupture du ligament croisé) – il y a de la qualité parmi lesquels les talents FCB sont encore nombreux. L’entraîneur du Dynamo, Markus Kauczinski, est donc heureux que son capitaine revienne et qu’il reste une option: « Il est important que Basti’ Mai revienne. Nous avons de nombreuses semaines en anglais devant nous, de nombreux matchs difficiles et décisifs. Ensuite, il est bon que de nouvelles forces reviennent, que l’on puisse décider. Les garçons rendent la tâche difficile – que ce soit à l’arrière ou à l’avant. « 

Ref: https://www.sportbuzzer.de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *