Actu mond – Francis Lalanne visé par une enquête après son appel à licencier Emmanuel Macron

Selon les informations du Point, Francis Lalanne est visé par une enquête pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation » après avoir formulé une « provocation publique » qui pourrait lui coûter cher.

Francis Lalanne est en la tourmente. Fort de ses diatribes et de ses appels au limogeage d’Emmanuel Macron depuis plusieurs semaines, le chanteur fait l’objet d’une enquête depuis le 27 janvier dernier, qui pour « avoir porté atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation », rapporte Le Point. Un délit rare, qui fait suite à la publication le 22 janvier de J’appelle, un texte dans lequel la chanteuse, figure du mouvement des gilets jaunes. La justice, elle l’accuse de « faits de provocation publique non suivis d’effet ».

Dans le cadre de cette enquête préliminaire, Francis Lalanne a été entendu le 5 février à la Brigade pour la répression de la délinquance contre la personne (BRDP) , dans les locaux de la Direction Régionale de la Police Judiciaire (DRPJ) rapporte Le Point. Une convocation a également été adressée au patron du site France Soir, anciennement l’un des plus grands quotidiens de France qui a cessé de paraître avant de renaître en ligne, qui avait hébergé la plateforme du chanteur, dans laquelle ce dernier appelait à la «mobilisation générale de la Les Français contre la tyrannie « . Des faits passibles de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 45 000 euros.

Dans ce texte, l’artiste proche du mouvement des gilets jaunes, a clairement appelé au limogeage d’Emmanuel Macron, alors que selon lui, « la patrie est en danger « et » le chef de l’Etat « comme » son gouvernement s’est essuyé les pieds sur la loi républicaine comme sur un paillasson « . «Il faut maintenant mettre l’Etat hors d’état pour nuire au peuple français (…) Le gouvernement commet insidieusement un coup d’État au nom du COVID; et se prépare à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu des Français les gens », a-t-il écrit, critiquant notamment les mesures sanitaires prises au milieu de la crise du Covid-19.

Messieurs, censeurs, avons-nous encore le droit de penser autrement, il le fait, chacun est libre d’approuver ou non … de nombreux votes sont levés en faveur du dissident russe pour atteinte à la liberté d’expression, et la France poursuivrait Lalane, qui n’a pas d’audience, pour des propos contre lesquels on se rebelle quand il s’agit de la Russie.

pauvre Lalanne. .. un « has been » … qui s’imagine que faire « de tels recours » contre le président de la République va donner une nouvelle tournure à sa carrière … je ne l’ai jamais aimé … mais là il glisse complètement comme il continue de gratter sa guitare … ce sera bien mieux pour tout le monde … !!!

Les informations recueillies par ce formulaire fait l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi modifiée « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *