Actu mond – «Décevant»: la légende des Broncos est cruellement éliminée

Le grand Corey Parker des Broncos a été limogé du personnel d’entraîneurs de l’équipe, affirmant qu’il avait été démis de ses fonctions sans avoir été officiellement informé.

L’ancien capitaine des Brisbane Broncos, Corey Parker, aurait été limogé du personnel d’entraîneurs de l’équipe, affirmant qu’il avait été démis de ses fonctions sans avoir été officiellement informé par l’entraîneur-chef Kevin Walters.

Parker a été entraîneur adjoint d’Anthony Seibold lors d’une saison 2020 tumultueuse, où les Broncos ont terminé en bas de l’échelle de la LNR.

Après que Seibold ait démissionné de son rôle en août, le grand joueur de 347 matchs a affirmé que Walters l’avait consulté sur l’équipe de jeu avant et après être devenu entraîneur-chef.

Regardez en direct & On-Demand la couverture des matchs d’essai de pré-saison de la LNR sur Kayo. Nouveau à Kayo? Obtenez votre essai gratuit de 14 jours dès maintenant. & commence à diffuser instantanément>

Mais s’adressant à Peter Badel du Courier-Mail, Parker a révélé qu’il n’avait jamais été officiellement informé de son licenciement, découvrant plutôt qu’il avait été limogé après avoir personnellement appelé Walters plus tôt cette année.

«Dans les conversations que j’ai eues avec Kevvie (vers la fin de l’année dernière), il a laissé entendre qu’il voulait que je m’implique et qu’il aimait ce que je faisais», a déclaré Parker au Courier-Mail.

«Nous sommes tous partis pendant la pause (de Noël) et à aucun moment pendant cette période, personne n’a suggéré que le rôle d’entraîneur ne continuerait pas.

«Vous n’avez pas besoin d’être Einstein pour comprendre ce qui se passe lorsque les Broncos reviennent à l’entraînement et que vous n’avez pas été averti.

«Une fois la nouvelle année passée, j’ai pris le téléphone et j’ai appelé Kev pour savoir où j’en étais et pour une raison quelconque, il ne voulait pas que je participe à l’équipe cette année.»

Malgré l’épreuve «décevante», Parker était catégorique: «il n’y a pas de mauvais sang» entre le duo, qui a remporté un titre d’État d’origine ensemble aux Maroons du Queensland en 2016.

«Parfois, il est difficile d’avoir des conversations honnêtes et tout le monde n’est pas à l’aise de les avoir», a déclaré Parker au Courier-Mail.

«Je suis un grand garçon et je connais ces gens depuis de nombreuses années. Il ne devrait pas être difficile de communiquer ou d’être transparent.

Ironiquement, Walters a également été démis de ses fonctions d’entraîneur adjoint des Broncos par le légendaire Wayne Bennett en 2005.

Brisbane affrontera les Parramatta Eels au Suncorp Stadium le vendredi 12 mars pour leur premier match du premier ministre 2021.

REMARQUE SUR LA PUBLICITÉ PERTINENTE: Nous collectons des informations sur le contenu (y compris les publicités) que vous utilisez sur ce site et les utilisons pour rendre la publicité et le contenu plus pertinents pour vous sur notre réseau et d’autres sites. En savoir plus sur notre politique et vos choix, y compris comment vous désinscrire.

Ref: https://www.news.com.au

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *