Actu mond – Atletico Madrid – Chelsea: Ligue des champions maintenant dans le téléscripteur en direct – 0: 0


Notice: Undefined offset: 20 in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 191

Notice: Trying to get property 'post_link' of non-object in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 191

Notice: Undefined offset: 20 in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 191

Notice: Trying to get property 'post_title' of non-object in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 191

Début en Ligue des champions pour Thomas Tuchel en tant qu’entraîneur du Chelsea FC. Aujourd’hui, les Bleus affrontent l’Atletico Madrid lors du match aller des 16 derniers. Ici, vous pouvez suivre le jeu dans le téléscripteur en direct.

Mi-temps: C’est une lutte difficile dans laquelle ce jeu s’est développé. Chelsea détient plus de 70% du ballon sans dominer le match en aucune façon. Vous devez d’abord l’obtenir de cette façon. Les deux équipes avaient une demi-chance chacune en première mi-temps. Les risques sont évités autant que possible des deux côtés. Devise: la sécurité avant tout. Une différence peut être faite: dans des situations pressantes, le leader du championnat espagnol semble plus sophistiqué, et le jeu de changement se caractérise également par un rythme plus élevé. Un jeu pour les fans de tactique. Le jeu se terminera à 0: 1 au maximum – contre l’équipe qui fait la seule erreur.

45. Cela fonctionne: Mount et Hudson-Odoi se frayent un chemin dans la zone de danger avec un doublé un-deux sur le côté droit de la surface de réparation. Le flanc à la fin est bien sûr bloqué. Le coin n’apporte rien.

44. Les contre-attaques de Chelsea sont si inhabituelles dans ce match que l’on pourrait presque supposer que c’était l’annonce de Tuchel. La sécurité d’abord. Deuxième. Et troisième.

41. Une sorte de contre-attaque pour les bleus! Alonso à nouveau avec un peu d’espace sur le côté gauche, frappe le centre contre le poteau le plus éloigné et Mount tente de voler hors de cette passe difficile à traiter. Et il faut juste que ça tourne mal. Haaland, peut-être, il l’aurait fait. Mais cela ne sera discuté à Chelsea que l’année prochaine.

39. Cela s’est bien joué! Montez avec le ballon sur le bord de la surface de réparation, tunnelise son adversaire et trouve Werner, qui se retourne immédiatement autour de son adversaire puis court vers Oblak sous un angle aigu. Lorsque le tir de Werner, il a les bras levés à temps, empêche l’impact. Oblak DOIT aussi se défendre, car Werner n’avait plus une très bonne position lors du tir.

37. Les Anglais ont failli se jouer du pressing. Mais Alonso s’interrompt au milieu de terrain à temps. Uff.

34. Chelsea change de camp dans sa moitié de terrain. Lemar intercepte le ballon et le jette sur la chaîne défensive, mais Suarez avait trop de poivre derrière sur la passe. La différence avec Chelsea, c’est que ça va zack, zack, zack. Les bleus sont plutôt une chèvre.

33. Puisque la chaîne défensive de Chelsea a le ballon dans ses propres rangs, est passé par trois hommes, Christensen revient sur Mendy, qui repousse le ballon hors du chemin. Mais vous ne voyez pas SOWAS à l’Atletico.

28. Le principal problème avec les bleus: ils n’ont pas le tempo dans leur jeu. Mais c’est aussi difficile, il n’y a tout simplement pas de place pour cela. L’Atletico se construit, appelé sur la défensive, directement devant la surface de réparation avec la deuxième chaîne de défense, immédiatement derrière se trouve la chaîne suivante. Peut-être quelques tirs à longue portée?

26. C’est quelque chose de nouveau: Alonso a un peu plus d’espace sur la gauche, il frappe rapidement le centre au centre, la tentative de tête de Giroud est bloquée, Werner ne peut pas contrôler le rebond.

25. Giroud reste coincé dans la surface de réparation, au moins une peine avec surface de réparation en rapport avec Chelsea, le ballon est dégagé sur le côté, atterrit à Alonso, qui lance un tir de la deuxième ligne. Oblak se jette sur la pelouse à la vitesse d’une aiguille des minutes et ramasse le ballon facilement.

23. Donc, les grands moments sont toujours absents du match. Les Anglais ont encore beaucoup plus de possession du ballon, mais l’Atletico continue de paraître plus mature et plus intelligent. Chelsea cherche toujours en vain des voies à travers cette formation défensive massive.

19. Montez avec un coin de la gauche. Brièvement sur Hudson-Odoi, qui continue sur Jorginho. Et puis il veut donner de la profondeur au jeu, mais surtout lui donne une vitesse brutale. Personne n’aurait pu courir dans la passe dans la surface de réparation.

17. L’Atletico maintenant sur la ligne défensive du handball – Chelsea travaille à l’abri. Il y a donc encore beaucoup de changement de camp, puis Hudson-Odoi place Kovacic dans une très bonne position finale – mais il s’arrête. Les coups ne sont vraiment pas son fort. Puis tout recommence.

14. a, Chelsea n’est pas bien triée. Rüdiger et Alonso se gênent sur la ligne de fond, Suarez remercie, sort le ballon de la foule, marche directement vers le but et pousse contre le poteau éloigné, Lemar attrape la passe en centre, mais ne le ramène pas au but.

13. Et quand il s’agit d’appuyer sur le blues – cela ne semble pas aussi bien pensé. Ou l’Atletico est tout simplement mieux en mesure de se sortir de telles situations par le jeu.

11. Alors, dix minutes de jeu, qu’avons-nous vu jusqu’à présent? Beaucoup de possession pour Chelsea (75%), mais sans aucune menace de but. Et une situation de pression élevée de l’Atletico. Et cela semble assez sophistiqué.

9. Perte du ballon Chelea en milieu défensif. Et c’est rapide. Suarez sur la gauche à Joao Felix, qui envoie le ballon vers le long poteau, un défenseur – Christensen – est entre les deux et dégage un corner. Si les Espagnols pressent haut, les Bleus ont immédiatement des ennuis.

7. Chelsea premier corner, Mount trouve Suarez au premier poteau. Il a été abattu si faiblement que Suarez aurait pu le fixer avec ses dents.

6. Les Madrilènes sont déjà très bas dans les premiers stades. Si bas que les deux arrières latéraux des Bleus sont plus hauts que le cercle central!

5. Maintenant une première vraie phase de possession des bleus. Beaucoup de changements de côté, l’Atletico ferme le centre, joue en fait avec six hommes sur la dernière ligne! Pour les coureurs d’aile des « invités », ce n’est pas si drôle.

3. Le ballon arrive droit au sommet, est intercepté, mais vient ensuite la passe arrière mi-haute à Mendy, déjà ingrate, et surtout quand le gardien des bleus est touché. Début assez nerveux.

1. D’abord les Bleus avec plus de possession, mais aussi un jeu de passes risqué. Un changement de camp est intercepté et Joao Felix va rapidement, poussant le ballon au milieu de terrain. Montez avec une faute tactique – cela a des conséquences. Merde tôt.

Par rapport aux équipes, l’équipe d’arbitres avait une distance de trajet nettement plus courte, à savoir depuis l’Allemagne. Felix Brych siffle, Mark Borsch et Stefan Lupp s’occupent du hors-jeu et autres sur le terrain, Sascha Stegemann hors du terrain. Christian Dingert veille à ce que les entraîneurs se comportent.

Les Bleus sont toujours en lune de miel avec Tuchel. Il a repris le club de la capitale lors de la 20e journée à la 9e place, en attendant de ramener Chelsea aux places CL (5e). Sous lui, le club est toujours invaincu. Cependant, il y a eu un premier revers contre Southampton ce week-end, lorsque le nul contre l’équipe de Ralph Hasenhüttl a fait la une des journaux moins que le remplacement d’Hudson-Odoi. Le match entre les Bleus et l’Atletico est le premier test sérieux pour Tuchel. Aussi bons que les résultats des Londoniens sous Tuchel lus jusqu’à présent (deux nuls, cinq victoires), il n’a pas encore été confronté aux très gros adversaires. Tout au plus Tottenham était bien connu, mais les Spurs sous Mourinho – cela a autant à voir avec le « jogo bonito » que le belcanto avec les rots.

L’essentiel, direz-vous à l’Atletico, n’est pas contre Levante. Les leaders espagnols sont restés invaincus en championnat en onze matchs, avec dix victoires avant de commencer la semaine dernière. Cela a été suivi par le match de rattrapage à Valence (1: 1) et trois jours plus tard, il y a eu une visite de retour de l’UD Levante (0: 2). La répétition générale du choc contre le blues a donc complètement mal tourné.

À Chelsea, il y a quatre changements après 1: 1 contre Southampton. Christensen joue pour Zouma au centre de la défense, tandis que Jorginho et Hudson-Odoi commencent au milieu de terrain pour Kante et James. Et comme une tempête, Giroud remplace Abraham.

Par rapport au match nul 2-0 contre Levante, ce sont trois changements à l’Atletico. En défense, Savic entre dans la formation de départ pour Gimenez (absent), Lemar et Niguez viennent au milieu de terrain pour Kondogbia et Lodi (les deux banques). L’offensive reste cependant inchangée.

La prochaine rencontre des sans-abri en Ligue des champions est sur le point de commencer. Bucarest souhaite la bienvenue aux dirigeants espagnols, qui ont le droit de vivre ici aujourd’hui, ainsi qu’à la cinquième place de l’île. Le diner est servi …

Il n’y a aucun moyen de regarder le match à la télévision gratuite. Sur Sky, vous pouvez voir des extraits du match dans la conférence avec le match parallèle Lazio contre le FC Bayern.

Seul DAZN diffusera le match en direct et en intégralité. Le service de streaming fournit le flux en direct de la rencontre peu de temps avant le coup d’envoi. Avec le mois d’essai, vous pouvez même voir l’Atletico contre Chelsea gratuitement. Cliquez ici pour le mois gratuit DAZN.

Ref: https://www.spox.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *