Actu mond – Témoignage larmoyant de l’opérateur fatal

L’opérateur du manège en service lorsqu’une fillette de huit ans a été tuée au Royal Adelaide Show en 2014 a fourni un récit émotionnel de la façon dont l’accident s’est déroulé.

L’opératrice d’amusement de C J And Sons Brandon Miller a témoigné par liaison vidéo lundi dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Adelene Leong, qui a été projetée hors de l’AirMaxx 360 à 100 km / h après avoir glissé hors de son harnais de sécurité.

M. Miller a déclaré à l’enquête que l’une de ses responsabilités était de vérifier la taille des personnes à bord de l’AirMaxx 360.

Il a déclaré au tribunal des coroners d’Adélaïde que deux à trois minutes avant le trajet fatal, il avait quitté la cabine de contrôle pour aller chercher une bouteille d’eau au bureau pendant que les passagers débarquaient et que de nouveaux passagers montaient à bord.

M. Miller a déclaré que les seules personnes de confiance pour gérer l’AirMaxx 360 lorsqu’il prenait des pauses étaient les copropriétaires, qui étaient tous deux absents ce jour-là.

Deux agents ont été chargés de vérifier que les harnais de sécurité et les ceintures de sécurité des passagers étaient bouclés.

M. Miller a déclaré qu’il était revenu et a inspecté que c’était le cas pour chaque passager, et a vérifié le panneau de commande pour confirmer que tous étaient verrouillés en place.

Luttant à travers les larmes, il se souvint qu’Adelene était la dernière à avoir été vérifiée et remarqua sa mère au niveau du sol à proximité.

«Je me souviens que j’ai souri à sa mère, et Adelene était très excitée, elle a fait un signe à sa mère alors que le trajet commençait à monter dans les airs», a-t-il déclaré.

De son point de vue dans la cabine de contrôle, il y eut un bref moment où Adelene fut obscurcie derrière un mur avant d’émerger de l’autre côté, où il l’observa « essayant de se réajuster » avant de glisser de son harnais.

Il a téléphoné aux propriétaires du manège avant de se déplacer pour prêter assistance à Adelene sur le terrain.

Le tribunal a appris la semaine dernière que la mère d’Adelene, qui avait regardé l’incident depuis le sol, avait dû alerter les préposés que sa fille n’était pas correctement attachée avant le début du trajet.

Un bras du manège n’était pas utilisé en raison de problèmes techniques associés au capteur du harnais de sécurité.

M. Miller a également déclaré qu’il ne se souvenait pas que le poste de mesure pour le trajet recommandait un minimum de 120 cm à parcourir, malgré le manuel d’utilisation de la machine spécifiant une limite de 140 cm.

Le tribunal a appris que M. Miller avait déjà été conseillé par WorkSafe Victoria d’augmenter la hauteur minimale à 130 cm à la suite d’une blessure à un enfant au Royal Melbourne Show.

Dans une déclaration de police, M. Miller avait affirmé qu’il avait conseillé aux clients de ne pas utiliser l’AirMaxx360 s’ils ne franchissaient la limite de hauteur minimale que de moins de 5 cm.

Il a déclaré au tribunal qu’en dehors des limites de hauteur, il faisait preuve de «bon sens» pour savoir qui admettre sur le trajet, ce qui, selon lui, est une pratique typique dans l’industrie.

« De toute évidence, si quelqu’un s’est approché de la course et qu’il avait une petite structure corporelle, un physique mince, c’est inquiétant pour eux de rouler », a-t-il déclaré.

Il ne pouvait pas se rappeler une litanie de problèmes techniques avec la machine, ou que les copropriétaires avaient du mal à obtenir la certification pour l’utilisation du manège en Australie.

Titre associé :
L’opérateur de fatal show ride témoigne
Fatal ride operator& # 39; s teary témoignage
L’opérateur a quitté la cabine de contrôle quelques minutes avant le décès de & à Adélaïde

Ref: https://thewest.com.au

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *