Actu mond – Lumières allumées à Christchurch en tant que NZ hôte de l’Australie pour les T20

Connectez-vous pour un accès complet à stabroeknews.com. Vous pouvez également publier des commentaires et gérer votre abonnement aux e-mails.

(Reuters) – Dans la nouvelle normalité pour les joueurs de cricket professionnels, l’Australie est sortie de la quarantaine des coronavirus hier soir moins de 24 heures avant le début de leur série de cinq matchs Twenty20 contre la Nouvelle-Zélande à Christchurch.

L’ouverture de la série d’aujourd’hui sera le premier international joué sous les lumières à Hagley Oval, mais l’action ne commencera qu’après que la foule à guichets fermés marquera le 10e anniversaire du tremblement de terre dévastateur qui a tué 185 personnes dans la ville.

Après un moment de silence pour se souvenir de cette sombre journée du passé, l’attention se portera résolument vers l’avenir – en particulier le World Twenty20 en octobre et novembre.

C’est le titre mondial que l’Australie n’a jamais remporté et les touristes, y compris trois joueurs non plafonnés, ont la chance de prouver qu’ils méritent une place dans l’équipe pour essayer de redresser la situation en Inde plus tard cette année.

Les sélections automatiques David Warner, Steve Smith, Mitchell Starc et Pat Cummins sont absents après avoir été sélectionnés à la place pour la tournée d’essai avortée plus tard en Afrique du Sud.

Cela donne aux joueurs moins connus l’occasion de montrer l’attribut clé de la polyvalence, même si le skipper Aaron Finch a déclaré que la priorité numéro un était une victoire en série.

« Mais il y a aussi un peu d’informations à saisir tout au long de la série avec des gars dans des rôles différents, potentiellement. »

La Nouvelle-Zélande, qui jouera dans un kit rétro beige, a réuni son équipe la plus forte pour affronter les Australiens au deuxième rang, y compris la sensation de bowling de rythme Kyle Jamieson et le pilier Kane Williamson.

Les Black Caps n’ont jamais dépassé les demi-finales du World T20 et l’entraîneur Gary Stead pense qu’une Australie «dangereuse», avec de nombreux joueurs en forme du tournoi Big Bash récemment terminé, sera un bon test pour eux. « Vous pourriez dire qu’il s’agit de l’équipe formelle du Big Bash qui est ici en ce moment. » Dit Stead.

« Oui, ils ne portent peut-être pas certains des noms que nous nous attendons à voir, mais quand vous parcourez leur gamme, ils sont toujours de classe. »

Il est encore possible qu’une petite épidémie de COVID-19 à Auckland la semaine dernière puisse perturber la série lorsqu’elle se rendra dans la plus grande ville de Nouvelle-Zélande pour le quatrième match le 5 mars.

Alors que les conditions de verrouillage actuelles ne signifieraient pas de foule à Eden Park, les joueurs australiens sortant de la quarantaine seront probablement simplement heureux d’avoir une autre chance de jouer.

«Les garçons mordillent le morceau pour sortir et commencer la série», a déclaré Finch.

Titre associé :
Lights on in Christchurch as NZ host Australia pour les T20
Aust cricket montre du respect à Christchurch
Le choc des séries de tests IPL et England n’est pas la chose la plus préférée, affirme Kane Williamson

Ref: https://www.stabroeknews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *