Sahel : le centre HD lance le projet Médiation agropastorale pour la paix et la stabilité au Tchad

Le projet Médiation agropastorale au Sahel a été lancé officiellement par le Centre pour le Dialogue Humanitaire au Tchad, ce jeudi 9 janvier 2020 à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména. Il vise à promouvoir la paix, la stabilité, le vivre ensemble et le développement au Tchad.

La
paix et la sécurité demeurent une préoccupation mondiale. La zone sahélienne,
espace de frontières immatérielles multiples, ne peut être en marge de cette
situation. Le Tchad comme les autres pays du G5 sahel est en proie à des urgences
économiques, sociales, et sécuritaires. Sans compter les effets des changements
climatiques et de l’instabilité géopolitique internationale qui affectent les
populations tant pastorales que sédentaires. C’est ce qui justifie le lancement
du projet Médiation agropastorale au Sahel pour le compte du Tchad.

Selon le représentant du Centre pour le
dialogue humanitaire au Tchad, Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, les tensions et autres conflits d’ordre sociaux ont eu un
impact négatif sur la cohésion sociale au niveau local. En même temps, cela a
affaibli la capacité d’action des Etats. Le projet médiation
agropastorale au sahel pour le compte du Tchad est donc une conception et une
activité du centre HD qui a mené un certain nombre d’activité préparatoire permettant
de mettre en place des réseaux locaux de médiateurs communautaires à l’échelle
de tous les pays du G5 Sahel.

« Ce
projet vise essentiellement dans un premier temps à structurer et appuyer les
leaders dans les efforts de médiation autour des conflits d’accès aux
ressources naturelles. Dans un second temps, à accompagner les réseaux dans la
médiation des conflits dont les enjeux dépassent les capacités des médiateurs
communautaires et enfin faciliter le dialogue entre les communautés et les
autorités sur les enjeux agropastoraux au niveau local, national et régional »
explique Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh. Selon lui, l’implantation du projet
au Tchad découle de l’expérience déjà acquise dans les autres pays de
l’ensemble géographique considéré à savoir le Burkina Faso, le Niger, le Mali
et tout récemment la Mauritanie.

En
effet, le Centre pour le Dialogue Humanitaire ayant fait le constat que tous
les conflits quel que soit leur nature ou leur ampleur prennent racine dans des
contradictions au sein des communautés, a jugé utile d’utiliser les mécanismes
endogènes ou traditionnels pour faciliter la résolution de ces conflits
préjudiciables à la cohésion sociale et à la paix en générale.

Ce
qu’il faut savoir du Centre HD

Fondé en 1999 à Genève en Suisse, le Centre
pour le dialogue humanitaire  (HD) est
une organisation de diplomatie privée basée sur les principes d’Humanité,
d’impartialité et d’indépendance. Sa mission est de contribuer à prévenir,
atténuer et résoudre les conflits par le dialogue et la médiation. Depuis 20
ans, HD contribue à la conclusion d’accords de paix dans le monde entier grâce
à son accès privilégié à l’ensemble des parties ayant une influence sur les
conflits. L’organisation est actuellement engagée dans plus de 40 initiatives de
dialogue et de médiation menées dans plus de 25 pays. Depuis 2012, HD est un
acteur de référence de la résolution des conflits en Afrique francophone.



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/11/sahel-le-centre-hd-lance-le-projet-mediation-agropastorale-pour-la-paix-et-la-stabilite-au-tchad-8/?remotepost=2615

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *