Michel Djotodia retour à Bangui après 6 ans d’exil

Michel Djotodia, ancien président centrafricain de la transition entre 2013 et 2014, est rentré à Bangui le 10 janvier 2020 après 6 ans d’exil au Bénin.

Michel Djotodia a choisi le jour anniversaire de sa démission du pouvoir pour retourner dans la capitale Bangui via un vol régulier. Conduit dans un hôtel de Bangui peu après sa descente d’avion, l’ex-président d’origine rebelle a indiqué qu’il est désormais un « ambassadeur de la paix ».

« Ma position d’ambassadeur de la paix m’oblige à revenir au pays, non pas avec des armes, car cela serait contradictoire à ma nouvelle vision », a-t-il déclaré, soulignant qu’il est revenu pour aider le peuple centrafricain à vivre définitivement en paix.

LIRE AUSSI: Tension Téhéran-USA : Charles Michel appelle l’Iran à éviter tout « acte irréversible »

« Il y a un temps pour la guerre, il y a un temps pour construire la paix », a-t-il martelé. M. Djotodia revient dans son pays une vingtaine de jours après le retour de son prédécesseur François Bozizé, qui était rentré en Centrafrique de manière discrète dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier. De son retour ce vendredi, M. Djotodia a été reçu en audience dans l’après-midi par le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, qui n’a pas encore reçu M. Bozizé malgré la proposition de ce dernier de se rencontrer au Parlement devant les députés et le corps diplomatique.

LIRE AUSSI : Abdoulaye Miskine, le chef rebelle centrafricain arrêté au Tchad

En 2013, Michel Djotodia, alors chef de la coalition rebelle Séléka, avait renversé le régime de M. Bozizé par un coup d’Etat avant de prendre le pouvoir. Il avait promis de mener une transition vers de nouvelles élections auxquelles il ne serait pas candidat, mais son mandat a été marqué par une escalade des violences, ce qui l’ contraint à démissionner le 10 janvier 2014. Il est allé en exil au Bénin le lendemain de son départ du pouvoir.

LIRE AUSSI : Tirs de missiles iraniens en Irak : Trump joue la désescalade

Bien que Michel Djotodia ait quitté la Centrafrique en janvier 2014, ses anciens compagnons de la coalition rebelle sont toujours actifs dans le pays, notamment Mahamat Alkhatim dans la préfecture de Kaga-Bandoro, Abdoulaye Hissène dans la préfecture du Bamingui Bangoran avec des ramifications dans la préfecture de la Vakaga, Ali Darass dans le centre et le sud-est du territoire.

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe {
width: 100% !important;
}



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/11/michel-djotodia-retour-a-bangui-apres-6-ans-dexil-3/?remotepost=2181

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *