Marché de 36 milliards : un ministre épinglé et freiné par l’Armp (photo)

Alors qu’il voulait passer un marché de gré à gré de 36 milliards F Cfa pour la construction de 30 centres de formation professionnelle, le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop, a été freiné par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp).

D’après Libération, le ministre s’était même permis de choisir ses propres prestataires. Ainsi, par correspondance du 13 décembre 2019, il avait saisi l’Armp pour solliciter l’autorisation de passer, par entente directe, le marché de la construction d’une trentaine de centres de formation pour un montant de 36 milliards F Cfa « pour augmenter la capacité d’accueil des infrastructures pédagogiques et didactiques« .

Une demande qui n’a pas été acceptée par l’Autorité, qui note qu’aucune urgence impérieuse ne peut étayer les arguments avancés par le ministre Dame Diop, et rien ne justifie ce marché de gré à gré qu’il sollicite. C’est pourquoi le juge des marchés publics lui a simplement rappelé la conduite à tenir comme quoi, le ministère doit lancer un appel d’offres restreint en procédure d’urgence.



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/11/marche-de-36-milliards-un-ministre-epingle-et-freine-par-larmp-photo-4/?remotepost=2881

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *