Des femmes lancent un dernier avertissement aux forces de l’ordre : ‘’Nous n’accepterons plus que vous tuez gratuitement nos enfants’’

Dans une déclaration publiée, la branche féminine du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a réitéré son ras-le-bol face à la récurrence des tueries enregistrées dans les manifestations de rue.

Sous le magistère d’Alpha Condé, le sang continue de couler dans les rues de Conakry. Lassées de voir des guinéens se faire tuer, comme si de rien n’était, des femmes ont poussé un cri de cœur vendredi en interpellant les agents des forces de sécurité.

‘’Vous êtes des citoyens à part entière de cette. L’uniforme qui vous distingue de nous autres vous oblige à protéger, défendre et sauvegarder nos vies et nos biens’’, ont-elles formulé dans leur déclaration.

Les femmes du FNDC rappellent que les forces de l’ordre sont tenues obligées d’être au ‘’service de l’intérêt général de la nation, apolitiques et soumises à l’autorité civile (…)’’.

Lançant un dernier avertissement aux agents des forces de l’ordre, elles préviennent que ‘’nous n’accepterons plus que vous tuez gratuitement nos enfants, que vous nous violentez, que vous vandalisez, que vous détruisez nos concessions, que vous violiez nos intimités’’.

Elles invitent les guinéens à faire preuve de résistance face au pouvoir en place, tout en exhortant les forces de défense et de sécurité à ‘’être plus républicaines et patriotes dans l’exercice de leur mission’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/[email protected]



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/11/des-femmes-lancent-un-dernier-avertissement-aux-forces-de-lordre-nous-naccepterons-plus-que-vous-tuez-gratuitement-nos-enfants-2/?remotepost=2645

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *