Tribunal de Kindia : les audiences criminelles s’ouvrent avec 24 dossiers à examiner

Les audiences criminelles ont démarré dans la matinée d’hier jeudi, 9 janvier 2020, dans la salle d’audience du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kindia. Au total, vingt quatre (24) dossiers sont inscrits au rôle, dont celui portant sur l’assassinat par coup de fusil de Yéro Malal Diallo, ancien membre de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, il y a au total vingt quatre (24) dossiers qui doivent être examinés dans les jours à venir par le TPI de Kindia. Il s’agit de vingt (20) dossiers criminels de Kindia, deux (2) de Télimélé et deux (2) autres de Forécariah.

Ces audiences s’inscrivent dans le cadre du respect des engagements pris par le Procureur de la République près le TPI Kindia lors de son installation le 22 novembre 2019, qui compte s’investir avec diligence pour évacuer tous les dossiers afin que force reste à la loi.

Interrogé par notre reporter, le procureur Amadou Diallo a apporté des précisions. « Nous nous sommes engagés à organiser rapidement les audiences foraines à Télimélé et à Forécariah à la suite desquelles audiences foraines il était question d’organiser également des audiences criminelles pour les dossiers spécifiquement criminels enregistrés par le TPI de Kindia. Après l’étape de Télimélé et celle de Forécariah nous avons cru devoir organiser les audiences criminelles à Kindia. Vous pouvez constater que 24 dossiers criminels sont inscrits au rôle. Nous travaillerons sans répit jusqu’au jeudi prochain. Tant que les 24 dossiers ne seront pas entièrement examinés, tant qu’il ne va pas en découler des décisions définitives, nous n’avons pas d’autres activités au TPI de Kindia en dehors de ces 24 dossiers criminels. Ces dossiers sont des infractions ordinaires d’assassinats, de Coups et Blessures Volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner, de meurtre, d’empoisonnement, de viol, de séquestration, de castration et autres », a expliqué le procureur.

Le dossier le plus attendu est celui portant sur l’assassinat, le 19 mars 2019 dans la sous-préfecture de Sinta, à Télimélé, de Yéro Malal Diallo membre de l’UFDG, élu maire mais non installé. Six individus sont poursuivis dans cette affaire : Alpha Souleymane Bah, alias Alphadio DD ; Fodé Sory Bah, dit Défro ; Alsény Diallo, alias Dougouba ; Mamadou Oury Bah ; Thierno Madina Diallo ; et Alhassane Barry, dit Sana Mirihoye.

A propos, Amadou Diallo a fait savoir que les débats devaient commencer par cette affaire. « L’assassinat de Yero Malal Diallo est un dossier très sensible qui a polarisé l’attention de la population. C’est pourquoi nous avons commencé par ce dossier. Les débats vont tout de suite démarrer. Il y a maître Sidiki Bérété, avocat de la partie civile ; ensuite maîtres Kpana Emanuel Bamba, Mamadou Oury N’Diré Diallo qui sont de la défense. Il faudrait que la population comprenne que quand un crime est commis, le tribunal de Kindia ne dormira pas. Notre mission est de juger les présumés criminels et d’appliquer la loi…»

Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel : (00224)628516796



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/10/tribunal-de-kindia-les-audiences-criminelles-souvrent-avec-24-dossiers-a-examiner-2/?remotepost=1877

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *