Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, un noble unificateur (Moïse Rampino)


Notice: Undefined offset: 20 in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 190

Notice: Trying to get property 'post_link' of non-object in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 190

Notice: Undefined offset: 20 in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 190

Notice: Trying to get property 'post_title' of non-object in /home/cssefgvz/wordpress1.csse-tools.com/wp-content/plugins/csse-wp-cross-site-suggestion-posts/csse-wp-cross-site-suggestion-posts.php on line 190

Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, un noble unificateur (Moïse Rampino)
Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, un noble unificateur (Moïse Rampino)

Son premier discours continue encore de résonner dans nos oreilles tellement il fut riche d’enseignement. L’union des cœurs entre musulmans du monde plus particulièrement au Sénégal fut son seul et unique souhait. Il sut montrer aux oiseaux de mauvais augure que Bamba et Maodo ne furent qu’un puis-qu’étant après tout des cousins. Ce qui l’amenait souvent à se concilier avec son ami de toujours, l’homme au sourire légendaire et au discours toujours ancré sur la vérité, Serigne Abdoul Aziz Sy junior homonyme de Dabakh dont le rappel à Dieu restera à jamais gravé dans l’esprit des Sénégalais.

Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké et Serigne Abdoul Aziz Sy Junior ne manquaient aucune occasion de montrer aux Sénégalais qu’ils se doivent d’asseoir les bases d’une paix durable au sein d’une république unie et prospère. Ainsi, ils ne faisaient que suivre les pas de leurs aînés qui, pour consolider l’implantation de l’islam au Sénégal, marchaient toujours ensemble main dans la main.

En atteste, les visites du vénéré Serigne Abdoul Aziz Sy à Touba pour magnifier l’oeuvre de son oncle Khadimou Rassoul. C’est ainsi que Serigne Sidy Mokhtar Mbacké de concert avec son cousin de Tivaouane souhaitaient à ce que tous les musulmans du Sénégal célèbrent ensemble les fêtes de Aïd el-Fitr et de l’Aïd El-Kebir. Ils ont eu le mérite de renforcer la concorde nationale.

Comme à l’accoutumée, à jêuns de parole mais toujours prompt à perpétuer l’oeuvre de Khadimou rassoul, il fut celui grâce à qui les minarets de la grande mosquée de Touba sont passés de 05 à 07 à l’image de la grande mosquée de la Mecque. Il fut l’initiateur des travaux de la plus grande mosquée de l’Afrique de l’ouest où grâce à sa magnanimité, plus de 17 milliards de FCFA y ont été injectés. Si ce joyau qui fait la fierté de l’ensemble des musulmans a pu voir le jour, nous le devons en grande partie à Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké.

De par sa bonté et son humanisme légendaire, il n’oublia pas les morts car conscient que toute chose a inéluctablement une fin. Il rappelait sans cesse aux musulmans de penser à ce jour fatidique où seul devant le seigneur nous répondrons de nos actes. C’est ainsi qu’il ordonna la fermeture de l’ancien cimetière situé en face de la grande mosquée pour procéder à l’ouverture d’un nouveau lieu de recueillement pour les fidèles mourides. Pour montrer aux talibés qu’ il n’y a rien de plus véridique que la mort, il choisit l’emplacement où il devait se reposer le jour où Allah ferait appel à lui même si à sa disparition sa famille eut choisi Gouye Mbind chez Keur Serigne Bara comme devant être le lieu de son repos éternel.

Tout fut enseignement chez Serigne Cheikg Sidy Mokhtar Mbacké. Primo, il nous enseigna qu’un bon musulman doit avoir un cœur pur et doit souhaiter à son prochain ce que l’on souhaite à soi même d’où son appel à l’union des cœurs. Secundo, à travers l’édification de la mosquée Masalikoul Djninane, il voulut montrer que les 5 prières quotidiennes sont la carte d’identité qui permettra au jour du jugement dernier de différencier les pieux de ceux qui ne le sont pas. Et tertio, à travers l’ouverture du cimetière Bakhiya, il indiqua que nul ne peut échapper à ce jour fatidique puis-qu’étant indubitable. Qu’Allah lui accorde sa bénédiction et qu’il repose auprès de Khadimou Rassoul, lui le fidèle serviteur privilégié du Prophète Mohamed (PSL)



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/10/serigne-cheikh-sidy-mokhtar-mbacke-un-noble-unificateur-moise-rampino-2/?remotepost=1373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *