Meurtre de Lamarana Diallo à Wanindara : Cellou Dalein dénonce une « tragédie »

L’opposant Cellou Dalein Diallo, a pris part ce vendredi, 10 janvier 2020, aux obsèques de Mamadou Lamarana Diallo, jeune homme tué par balle hier, jeudi, au quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma. Interrogé par un reporter de Guineematin.com qui était sur place, le président de l’UFDG a déploré le meurtre de ce jeune mais aussi celui de la fille, tuée le même jour à Hamdallaye. Il accuse le régime du président Alpha Condé d’être responsable de ces tueries, tout comme celles précédentes.

« Je ressens toujours la même tristesse lorsqu’on voit un jeune à la fleur de l’âge abattu par ceux-là qui sont chargés d’assurer la sécurité des Guinéens. Je suis venu partager la douleur de la famille et prendre part aux obsèques de ce jeune qui est encore une fois une victime de la gouvernance d’Alpha Condé. Ça nous fait maintenant 132 jeunes abattus dans les mêmes circonstances et qui n’auront pas droit à la justice. C’est la même chose, c’est la même consternation. La tragédie, c’est que c’est banalisé. On continuera de vivre comme si de rien n’était. Aucune enquête ne sera diligentée, ne sera menée. La gouvernance d’Alpha Condé, elle est comme ça », a-t-il dénoncé.

Le chef de file de l’opposition guinéenne a répondu aussi au ministre guinéen de la justice qui, au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi à Conakry, a laissé entendre qu’il n’est pas informé des deux meurtres par balles enregistrées hier à Wanindara et à Hamdallaye, et dont les forces de l’ordre sont accusées d’être les auteurs. Pour lui, cette déclaration prouve encore une fois que le gouvernement guinéen ne s’intéresse pas à ces tueries.

« La mort de ces deux personnes ne les intéresse pas, sinon toute la presse en a parlé. Il suffit que la presse en parle pour que normalement, on déclenche un système pour se renseigner. Le gouvernement est plus informé que tout le monde surtout lorsque c’est publié dans la presse. Si ça les intéressait, ils auraient dû prendre des dispositions pour savoir, pour vérifier les affirmations de la presse en interrogeant même les journalistes pour dire vous avez publié ça, ça s’est passé où ? Moi, j’ai pris soin de lui (le ministre de la justice) envoyer les images et les contacts de la famille tout à l’heure », a dit Cellou Dalein Diallo.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18



SOURCE : https://wordpress2.csse-tools.com/2020/01/10/meurtre-de-lamarana-diallo-a-wanindara-cellou-dalein-denonce-une-tragedie-2/?remotepost=1879

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *